• Blague La colere


    Un professeur de psychologie commence son cours :
    - Aujourd'hui, nous allons étudier les différents stades de la colère.
    Il fait venir un téléphone dans la salle, compose un numéro au hasard et demande :
    - Bonjour Madame, pourrais-je parler à Jacques, s'il vous plaît?
    - Vous faites erreur, il n'y a pas de Jacques à ce numéro.
    Il se tourne alors vers les étudiants et dit :
    - Vous venez d'assister à la phase de mise en condition.
    Il recommence et la dame, un peu agacée, répond :
    - Je vous ai déjà dit qu'il n'y avait pas de Jacques ici!
    Il réitère une bonne douzaine de fois, raccroche après s'être fait hurler dessus par cette dame devenue hystérique et s'adresse à son auditoire :
    - Voilà enfin le niveau ultime de la colère.
    Là-dessus, un étudiant lève la main :
    - Monsieur, il y a pourtant un stade supérieur.
    Et, pour illustrer, il se saisit du téléphone, compose encore une fois le même numéro et dit :
    - Bonjour Madame, je suis Jacques. Y a-t-il eu des messages pour moi?


  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Février 2015 à 10:02

    E X C E L L E N T !!!

    Et grand merci pour le mot sympa sur mon livre d'or.

    Bon vendredi 13 !

    2
    Vendredi 13 Février 2015 à 14:43

    Tu es le bienvenu, Coyote 01...et ne pense pas trop au vendredi 13, ce sera un jour comme les autres !

    3
    Dimanche 15 Février 2015 à 11:48

    Allo Marlène

    Est ce que je pourrai parler à Jacques ? smile smile smile

    C'est de la part de Pascal smile smile smile

    Amitié

    4
    Dimanche 15 Février 2015 à 13:06

    MDR...Merci Pascal. un petit coucou a Jacques !

    Amitie

    5
    Jeudi 19 Mars 2015 à 16:34

    Une blague qui me rappelle un illustre ancien Francis Blanche quand il appelait les commerçants au téléphone d'Europe 1 pour leur demander des choses impossibles.

    Bravo en tout cas !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :